Addiction à la masturbation comment s’en sortir.

Addiction à la masturbation comment s’en sortir.

Une addiction vous détruit petit à petit.

Tabac, alcool, sucre, drogue… Voici les premiers mots qui nous viennent à l’esprit lorsque que l’on parle d’addiction.

Pourtant il existe bien d’autres sortes d’addictions et notamment dans la sexualité.

L’addiction à la masturbation est un phénomène bien plus courant que l’on ne croit.

Chez certains hommes ils devient impossible de ne plus se masturber et cette dernière se fait de manière excessive : trois fois, cinq fois, six fois, et même parfois plus de dix par jour pour les cas les plus extrêmes.

Comment s’en sortir quand nous tombons dans cette addiction qui va pour la plupart nous isoler du monde et nous enfermer dans une spirale négative qui peut tout détruire dans votre vie ?

Alors attention, il est important de comprendre ce qu’est l’addiction à la masturbation,
si vous vous masturbez une fois par jour, voire deux quelque fois, cela ne veut pas dire que vous êtes addict.

Non, si vous vous masturbez en moyenne une fois par jour mais que vous ne tenez pas compte de cette masturbation pour organiser vos journées, pas de soucis.
Cela devient problématique lorsque vous organisez votre journée autour de cela.
C’est là qu’est le danger.

La masturbation chez l’homme, et même chez la femme, est quelque chose de tout à fait normal.

Comment se sortir de l’addiction à la masturbation ?

L’erreur la plus courante lorsque l’on veut se sortir d’une addiction, c’est de vouloir tout arrêter d’un coup.

Exactement comme pour le tabac, la drogue, l’alcool ou autre, vous allez devoir réduire votre consommation petit à petit.

Il va être extrêmement difficile d’arrêter totalement la masturbation du jour au lendemain.

Les conséquences peuvent être encore plus destructrices.
L’arrêt total d’une addiction peut amener la personne dans un état de dépression qui peut l’amener à replonger encore plus profondément dans ses travers.

Une addiction devient sur le moment présent un besoin.
Vous devez donc réduire vos fréquences de masturbation.

Si par exemple vous vous masturbez entre six et dix fois par jour, commencez par vous autoriser cinq masturbation par jour.

Cette méthode aura deux effets positifs sur vous : vous aurez le sentiment de progresser en baissant votre fréquence de masturbation et le manque ne se fera pas sentir dans votre chemin vers la « guérison », ce qui n’entraînera pas d’énorme sentiment de frustration (qui est la raison pour laquelle la plupart des hommes qui craquent).

Pratiquez un sevrage de la masturbation

En réduisant la fréquence de cette addiction vous allez faire perdre à votre corps et surtout à votre mental, ce besoin intense de masturbation.

Votre corps ne se sentira pas agressé par ce manque. Vous allez donc pratiquer un sevrage, c’est-à-dire nettoyer votre corps, votre esprit, de toute cette mauvaise énergie sexuelle. Au fil du temps, ils retrouveront une énergie positive.

Cette énergie, une fois transformée en positivité, vous donne cette joie et cette envie d’avancer et de construire une vie sur le long terme.

L’énergie sexuelle a le pouvoir de vous faire obtenir tout ce que vous désirez dans la vie.

Si cette énergie est utilisée à bon escient, vous vivrez alors une vie stable et épanouie, sentimentalement, professionnellement, socialement… Elle vous accompagnera dans un bonheur sans limites.

Si au contraire elle est utilisée pour un besoin néfaste, elle vous rendra malheureux, vous éloignera de vos proches et détruira tout ce que vous aviez construit.

Palliez l’addiction à la masturbation par autre chose !

Bien souvent, l’emprise de cette addiction prend de la place dans toute votre vie.
Vous ne pensez qu’à ça et c’est pourquoi il est difficile de s’en défaire car il n’y a plus que cela qui compte.

Trouver et pratiquer une activité qui va vous faciliter la transition entre l’excès de masturbation et une pratique normale.

Vous devez redécouvrir les vrais besoins et plaisirs de l’homme.

En ouvrant votre esprit vous allez au début vous accrocher à autre chose pour pouvoir stabiliser ce manque qui est en vous.

Alors je sais très bien que la plupart d’entre vous vont commencer par pratiquer une activité physique et c’est une très bonne initiative.
Mais je tiens aussi à préciser que le sport n’est pas la seule activité que vous pouvez vous trouver.

Lorsque vous pratiquez une activité pour penser à autres chose, il va être important de pratiquer quelque chose que l’on aime, qui nous donne envie de continuer et que l’on pratique par plaisir et non pas par besoin.

Beaucoup d’autres activités existent : la peinture, la photographie, le yoga, la musique, le cinéma… Bref vous trouverez forcément un loisir qui vous plaira vraiment.

J’insiste sur ce point car pratiquer un sport va bien évidemment être bon pour vous, mais si vous vous forcez à le faire il y a de fortes chances pour qu’à un moment, vous craquiez et vous retombiez dans vos pulsions.

Je le répète souvent mais n’oubliez pas le point le plus important : ce n’est pas grave d’avoir un problème, ce qui est grave c’est de ne rien faire pour le résoudre.

A votre épanouissement

Votre coach

Christian Lakomski.

Si tu souhaites un coach pour t’accompagner clique-ici.


ECRIT PAR

CHRISTIAN LAKOMSKI


CLIQUE ICI POUR ACCÉDER A MA CHAINE YOUTUBE ET VOIR TOUTES MES VIDÉOS

About the Author

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TU SOUHAITES AMÉLIORER TES PERFORMANCES SEXUELLES ?

ÉJACULATION PRÉCOCE

PROBLÈME D'ÉRECTION

CONFIANCE EN SOI

REÇOIS TOUT DE SUITE MES DEUX EBOOKS OFFERTS POUR TOI :

COMMENT J'AI RÉUSSI À CONTRÔLER MON ÉJACULATION & COMPRENDRE LA SEXUALITÉ FÉMININE

 

 

Merci, tu vas recevoir tes cadeaux dans quelques instant