Éjaculation précoce : Solution en 10 étapes !

Éjaculation précoce, quelle est la solution ?

Chaque jours je reçois des dizaines de messages d’hommes me posant cette même question, et dans cet article que j’appellerai précoce solution, je vais vous donner toutes les clés pour réussir.

J’ai donc décidé d’écrire un article complet sur la méthode que je mets en application avec mes coachés ou avec les membres de mon programme « Contrôler son éjaculation en 12 semaines ». Car lorsque l’on recherche sur internet des solutions pour résoudre l’éjaculation précoce on entend toujours les mêmes conneries.

Pardonnez-moi du terme mais les techniques comme le stop and go, le squeeze, se masturber une heure avant, penser à son patron, mettre du gel retardateur etc… Sont tout simplement la plus grosse bêtise que l’on peut faire pour contrôler son éjaculation. 

Alors oui, c’est exact, ces techniques peuvent vous faire gagner quelques secondes si vous êtes dans un bon jour, mais en aucun cas ces « astuces » ne vont vous permettre d’avoir le contrôle sur votre éjaculation.

Aujourd’hui je vais vous expliquer en dix étapes comment vous pouvez régler définitivement vos problèmes d’éjaculation précoce entre deux et six mois, la durée dépendant bien évidemment de chacun.

Éjaculation précoce, solution étape une :

Analyser d’où vient le problème

Il est important de comprendre d’où vient le problème. Pas pour passer des heures pour essayer de comprendre pourquoi ça nous arrive à nous mais simplement pour nous permettre de mieux travailler et de diriger nos exercices sur nos difficultés profondes.

Il existe des causes principales à l’éjaculation précoce : la génétique ou un trouble psychologique.

Si nous sommes génétiquement précoces, ce qui est mon cas (télécharge en cadeau mon ebook pour connaître comment j’ai réussi à contrôler mon éjaculation), le travail va être différent par rapport à un homme qui devient précoce suite à un choc émotionnel ou à une situation qui augmente le stress à cet instant précis.

Un homme génétiquement précoce éjaculera rapidement peut importe l’environnement dans lequel il se trouve. Il va avoir un travail de rééducation sexuelle plus important à effectuer qu’un homme qui est devenu précoce à la suite d’une rupture par exemple.

Les hommes ayant eu un choc émotionnel vont devoir plus travailler sur leur confiance en soi, retrouver une estime d’eux-même qui avait sans doute disparue ce qui se produit très souvent quand un homme s’aperçoit que sa femme le trompe depuis pas mal de temps.

La méthode reste la même dans les deux cas mais il va falloir insister sur certains points en fonction de telle ou telle situation.

Au contraire de trouble psychologique, il n’y a pas de raison en particulier qui fait qu’un homme est génétiquement précoce.

Les hommes sont tous différents et comme tout le monde nous avons tous nos points forts mais aussi nos points faibles.

Alors en aucun cas cela ne veut dire qu’un homme génétiquement précoce ne peut pas devenir endurant.

Cela veut seulement dire qu’il va falloir travailler un peu plus que les autres pour atteindre un certain niveau.

Mais une fois le contrôle de son éjaculation maîtrisé, la génétique ne pause plus de problème.

Pour les troubles psychologiques, les raisons peuvent êtres multiples : stress, pression, fatigue, manque de confiance, peur de faire mal, peur de l’inconnu, peur de l’échec, rupture, tromperie, éducation sexuelle difficile, première fois loupée… Bref je pourrais écrire un article complet sur les raisons psychologiques de l’éjaculation précoce mais ce n’est pas le sujet.

L’important est de simplement comprendre d’où vient le problème pour le régler du mieux possible et le plus rapidement, cela va sans dire.

Pour savoir où allez, quelle direction prendre, vous devez savoir où vous êtes, c’est comme ça que vous allez savoir par où commencer pour atteindre votre objectif, améliorer vos performances et commencer à avoir des relation sexuelles intenses et épanouies. 

Éjaculation précoce, solution étape deux :

L’accepter et l’assumer

Si vous lisez cet article c’est déjà que vous savez qu’il y’a un problème et que vous cherchez des solutions pour y remédier.

Le savoir c’est bien évidemment la base mais l’accepter et l’assumer aura encore plus d’impact sur vos performances.

Beaucoup d’hommes savent qu’ils sont en surpoids, les fumeurs savent qu’ils se détruisent la santé, les alcooliques sont bien conscients de détruire leur vie chaque soir lorsqu’ils reprennent un verre… Ces gens-là savent mais ne font rien.

L’accepter et l’assumer ce n’est pas crier haut et fort « Oui, je suis éjaculateur précoce » , bien sûr que non. C’est plutôt de savoir dire à l’autre, à la femme ou l’homme avec qui vous partagez ces moments intimes, que vous avez des difficultés à être endurant mais que vous faites en sorte de trouver des solutions.

Une grande quantité d’hommes passent de relations en relations pour justement éviter de se retrouver face à ces vérités. 

Ils ressortent les mêmes excuses à chaque fois, comme par exemple les excuses les plus courantes que sont : « Tu me plais tellement que l’excitation est trop grande » ou encore « Ça fait quelques temps que je n’ai pas eu de relations mais la prochaine fois je vais t’impressionner ».

Ils cherchent toutes sorte de moyens pour justifier leur échec.

Ces hommes-là ne donneront pas de suite à leur relation en espérant passer pour quelqu’un qui enchaîne les conquêtes.

Mais le mal est plus profond que ça. Vouloir renvoyer l’image d’un autre qui n’est pas vraiment soi est quelque chose de malsain pour soi-même et pour son environnement.

Vous devez communiquer avec votre partenaire, ce qui va déjà permettre de faire baisser toute cette pression qui pèse autour de cette performance.

Et très souvent la réaction est bien plus positive que ce que l’on imagine.

Votre partenaire se sent même flatté que vous vouliez progresser car le but premier, même bien avant de satisfaire son propre égo, c’est bien évidemment de faire jouir sa partenaire et de lui donner des orgasmes encore plus forts et intenses que tout ce qu’elle a connue jusqu’à aujourd’hui.

Le fait d’en parler va vous libérer d’un poids et vous permettre de pratiquer les exercices l’esprit libre, de progresser sereinement.

La méthode que vous allez entreprendre, l’accompagnement que vous allez avoir doit se faire de manière saine, sans mensonges, ni secrets.

Plus vous serez honnête avec vous-même et votre partenaire plus la concentration pendant chaque exercice aura d’impact sur vos progrès et accélèrera naturellement le contrôle total de votre éjaculation.

Éjaculation précoce, solution étape trois :

Prendre votre santé physique et mentale en main

Vous savez quel type d’éjaculateur précoce vous êtes, vous l’acceptez et vous l’assumez. Vous allez donc devoir commencer à améliorer votre santé physique et mentale.

Avant d’aller plus loin je tiens à vous expliquer le rapport entre votre santé et votre précocité, car la plupart des hommes ont souvent l’air surpris quand je leur parle de perte de poids et d’activité physique pour gagner en endurance.

Alors bien évidemment, tous les hommes en surpoids ne sont pas éjaculateurs précoces, mais un homme souffrant de ce trouble aggrave considérablement son problème et réduit chaque jour ses chances de s’améliorer.

Le surpoids augmente le risque d’hypertension, de diabète, de maladie cardio-vasculaire, et a des conséquences néfastes sur le système respiratoire.

Moins vous faites attention à vous et plus vous prenez le risque d’avoir ce genre de problèmes avec le temps.

Ces problèmes qui augmentent naturellement le stress, dégradent votre circulation sanguine, cassent votre sommeil plusieurs fois dans la nuit, font baisser votre niveau d’énergie et réduisent considérablement votre taux de sérotonine. Un taux qui va être une des clés essentielles pour vous permettre de contrôler votre éjaculation.

Une mauvaise hygiène vous enfoncera dans votre précocité alors qu’une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, un sommeil de qualité, vous donnera de l’énergie et une énergie positive qui vous permettra d’aller au bout des choses.

La sérotonine est un neurotransmetteur que l’on retrouve en très faible quantité chez la plupart des éjaculateurs précoces et surtout chez les personnes en pleine dépression.

Il y a donc un rapport entre dépression et sérotonine ; plus vous vous sentez mal et plus votre taux est bas et inversement, plus votre moral est bon plus votre taux est élevé.

Le sport est un allié de poids pour justement augmenter votre taux de sérotonine naturellement.

Article similaire : Faites le plein de sérotonine pour gagner en endurance

Bien manger, bien dormir, faire du sport, va vous permettre de vous sentir bien. Plus votre moral est bon et plus il sera facile pour vous d ‘apprendre à contrôler votre éjaculation.

Vous devez aussi comprendre que vous devez vous habituer à contracter votre périnée, et des exercices de gainages vont devoir être mis en place durant la relation, en particulier pour maîtriser la technique du blocage interne que l’on verra à l’étape cinq.

Je vous rassure tout de suite, pas besoin de ressembler à monsieur muscle mais il est important d’avoir un corps sain dans un esprit sain.

Je finirai cette étape en vous disant que celle-ci devrait êtres appliquée pas seulement pour votre sexualité mais aussi pour votre bien-être et votre propre estime tout simplement.

Éjaculation précoce, solution étape quatre :

Reprendre le contrôle sur son excitation

Une fois les bonnes fondations mises en place pour pouvoir avancer correctement dans la progression, nous allons commencer à pouvoir pratiquer des exercices de rééducation sexuelle en commençant notamment à éjaculer moins rapidement mais seul.

En effet pour devenir endurant avec sa partenaire, il faut déjà arriver à tenir longtemps lorsque nous nous masturbons. 

La masturbation est la cause numéro un qui rend les éjaculateurs précoces encore plus précoces.

Une masturbation est pour la plupart du temps exécutée de manière rapide et à pour but de tout simplement nous soulager.

Vous le savez aussi, lorsque que vous vous faites un petit plaisir solitaire, personne ne vous reprochera d’avoir éjaculer trop vite.

Le problème avec cette façon de faire, c’est qu’en se masturbant beaucoup trop vite, on habitue notre cerveau à ce que notre éjaculation arrive rapidement, ce qui devient un réflexe pour lui, même lorsque vous êtes avec une vraie partenaire.

Le cerveau ne fait pas la différence entre une vraie relation et une masturbation. Il renvoie donc le message que vous lui avez répété inconsciemment et pendant des année : « éjacule vite ».

L’inconscient dirige vos réactions et a le dessus sur votre subconscient.

Il va donc falloir vous enlever cette habitude et vous masturber de manière plus intelligente pour qu’il enregistre un nouveau message.

Vidéo sur le sujet : Masturbe-toi intelligemment.

Pour ce faire, vous allez devoir pratiquer des exercices de masturbation chronométrés, avec une vitesse constante à respecter, sans jamais vous arrêter.

Pratiquer des masturbations avec des temps bien définis à l’avance

(avec deux ou trois temps de pauses différents qu’on adaptera en fonction de chacun), nous permettra de savoir quel est votre palier de progression pour pouvoir devenir endurant le plus rapidement possible.

Il est important de mesurer son travail pour pouvoir avancer. Le contrôle de l’éjaculation se gagne seconde par seconde. Personne ne passe de quinze secondes à quinze minutes avec simplement un exercice.

Chaque résultat d’exercice est différent et nous apporte des éléments indispensables pour pouvoir adapter un exercice ou partir sur un angle différent.

L’objectif de cette méthode est de reprendre le contrôler sur son excitation.

L’excitation qui est l’émotion à contrôler pour jouir au moment où on le désire.

Beaucoup font l‘erreur de vouloir contrôler l’éjaculation mais une fois le point de non-retour atteint il est impossible de ne pas éjaculer.

Au contraire, la maîtrise de ces différents niveaux d’excitation vont nous permettre de nous situer et de nous dire à quel moment ralentir, accélérer, récupérer, changer de position etc.

Éjaculation précoce, solution étape cinq :

Perdre rapidement son excitation pour pouvoir repartir plus vite

Une fois le contrôle de ses différents niveaux d’excitation acquis, il va falloir pratiquer la fameuse méthode issue de la culture taoïste le « blocage interne ».

Le blocage interne est la technique qui va vous permettre de perdre votre excitation très rapidement pour pouvoir repartir en mouvement de va-et-vient le plus tôt possible.

Je m’explique. Une fois que vous maîtrisez vos niveaux d’excitation, vous allez pouvoir arriver jusqu’au point de non-retour beaucoup plus loin en termes de temps.

Mais à un moment donné, et ce quoiqu’il arrive, vous allez y arriver. Même les hommes les plus endurants au monde atteignent ce point de non-retour.

(Pour ceux qui ne connaissent pas le point de non-retour, c’est l’instant très court qui sépare le niveau haut d’excitation à l’éjaculation. Une fois le point de non-retour atteint, vous ne pouvez plus faire machine arrière et l’éjaculation devient alors inévitable.)

L’objectif est donc d’avoir la capacité de perdre rapidement son excitation, car si vous arrivez par exemple à maîtriser vos émotions disons dix minutes avant d’atteindre le point de non-retour, cela sera compliqué s’il vous faut dix, quinze, ou vingt minutes pour pouvoir récupérer.

Soyons d’accord. La pause est inévitable(si bien évidement votre partenaire met du temps à obtenir un orgasme), vous devez donc apprendre à perdre rapidement cette excitation pour ne pas refroidir votre partenaire.

Et la méthode du blocage interne est pour moi la technique la plus puissante pour pouvoir arriver à cette performance.

Cette technique a été pratiquée par les plus grand maîtres taoïstes, des grans maîtres qui ont poussé cette pratique à l’extrême. Pour nous, la simple maîtrise de la remontée d’énergie sera nécessaire pour ce que l’on désire en faire.

Le but est, comme je l’ai décrit ci-dessous, de réussir à faire remonter toute cette semence qui est au bord de l’implosion, à l’intérieur de nous puis de la faire remonter le plus haut possible dans notre corps, afin de pouvoir dispatcher toute cette énergie (qui est entièrement concentrée au niveau du gland lorsque nous sommes à deux doigt d’éjaculer). 

La maîtrise de cette pratique va vous permettre de perdre quasiment instantanément cette sensation d’excitation et de repartir quelques secondes après en ayant le sentiment de repartir de zéro.

Cette technique est complémentaire de la rééducation sexuelle qui va vous permettre d’atteindre des niveaux exceptionnels d’endurance et surtout grâce à laquelle vous donnerez un maximum de plaisir a votre partenaire. 

Éjaculation précoce, solution étape six :

Se créer des ancrages

L’objectif de créer un ancrage est d’installer une habitude dans notre subconscient pour que l’effort que nous produisons pour atteindre un certain niveau n’en soit plus un.

Au début lorsque vous allez commencer à obtenir des résultats au niveau de votre endurance sexuelle, vous allez devoir faire des efforts, vous concentrez, et c’est tout à fait normal.

Mais sur le long terme, l’intérêt est que vous contrôliez votre éjaculation de manière naturelle et pour ce faire, vous allez devoir vous créer des habitudes qui vont instinctivement vous mettre dans les meilleures conditions possibles pour atteindre ce sentiment de contrôle.

Pour que l’ancrage se déclenche, il va devoir falloir lier un mot, un acte, un geste, une pensée forte, qui va nous renvoyer instantanément à cette sensation que l’on désir.

Pour que l’ancrage se fasse de manière naturelle et pour qu’il soit le plus puissant possible, je conseil à tous les hommes que j’accompagne de créer un « rituel de pénétration ».

En effet durant tout le processus pour apprendre à contrôler votre éjaculation et en particulier pendant l’apprentissage du blocage interne, une succession de pénétrations différentes (lentes, rapides, profondes, légères) vont devoir être appliquées pour atteindre cette maîtrise.

Ces successions de pénétrations vont devoir être répétées plusieurs fois, encore et encore. Le fait de lier les sept ou huit premières pénétrations à un ancrage, vont vous permettre de vous mettre en condition peu importe l’environnement, la situation ou la femme avec qui vous faites l’amour.

Cela va vous donner une énergie puissante pour vous remettre tout de suite dans un état de contrôle de vos émotions, donc de contrôle votre excitation.

Un travail d’ancrage se fait sur le long terme, mais il va créer en vous une habitude d’endurance qui deviendra indélébile avec le temps.

Sachez que l’ancrage est une méthode pratiquée par tous les athlètes et orateurs de haut niveau.

C’est un conditionnement mental qui vous permet d’atteindre des résultats exceptionnels.

Je parle ici de « rituel » de pénétration mais il est libre à chacun de choisir le moyen par lequel vous souhaitez ressortir votre ancrage.

Pour certains, un geste ou parfois même un simple mot peuvent vous permettre d’obtenir le même résultat.

L’ancrage n’est bien évidement pas une chose indispensable pour contrôler son éjaculation mais il simplifie tellement les choses sur le long terme qu’il serait vraiment dommage de passe à côté de cette technique pour pouvoir apprécier encore plus le plaisir du moment.

 

Ejaculation précoce, solution étape sept :

Mettre en application dans vos relation

La plus grande difficulté est souvent d’arriver à appliquer les efforts que l’on a acquis en se masturbant seul, dans une vraie relation.

Une fois l’endurance sexuelle acquise lors de masturbation, l’homme va vouloir obtenir le même résultat lorsqu’il fait l’amour avec sa conjointe. Pourtant ce n’est pas aussi simple que cela et je vous explique pourquoi.

Environ un homme sur deux que j’accompagne dans mes coachings me dit exactement la même chose :

« Christian, je ne comprends pas, j’arrive à durer quinze minutes quand je me masturbe, j’ai fait en sorte d’augmenter mon taux de sérotonine, je pratique le blocage interne comme il se doit et, malgré cela, dès que j’ai une relation sexuelle avec ma femme, j’ai l’impression de ne pas progresser et d’éjaculer aussi vite qu’avant ! ».  

Alors que se passe-t-il exactement ?

La pression reprend tout simplement le dessus.

Pour que la compréhension soit plus simple je vais comparer le sexe à la musique dans cet exemple.

Beaucoup de personnes, hommes et femmes confondus, ont de très jolies voix. Certains prennent des cours, s’améliorent, deviennent de plus en plus agréables à écouter.

Mais leur voix est agréable à écouter quand ils chantent seuls…

La plupart de ces personnes n’auraient pas du tout la même voix devant à peine dix personnes.

Pourquoi ? Parce que le stress, la pression reprend le dessus, exactement comme pour votre sexualité.

Etre bon à l’entraînement ne veut pas dire que vous serez bon le jour du match.

Il est donc important de laisser du temps à son corps et surtout à son esprit pour contrôler ces éléments extérieurs (pression, stress, peur du jugement, peur de mal faire…) qui une fois maîtrisés vous permettront d’avoir la même progression que lorsque vous êtes seul.

Il est bien sûr évident que l’intensité d’excitation n’est pas la même devant une véritable silhouette qui vous attire que devant un écran d’ordinateur.

L’adaptation à cette vraie relation va vous demander un effort supplémentaire et vous allez devoir utiliser des points de fixation dans l’environnement où vous trouver, pour pouvoir à chaque instant reprendre le dessus si vous sentez que l’excitation dévie de votre contrôle.

La préparation est primordiale pour accélérer cette adaptation et la maîtrise du blocage interne vont vous permettre de passer ce cap plus facilement.

La plus grande erreur serait de baisser les bras à ce moment-la, alors que le plus dur est derrière vous.

Éjaculation précoce, solution étape huit :

Habituer son corps a cette sensation d’endurance

Les premières sensations d’endurance vont être déstabilisantes lorsque vous allez commencer à maîtriser la méthode complète.

En effet, au moment où le blocage interne devra être mis en place pour perdre votre excitation rapidement, la remontée d’énergie ayant un tel impact sur votre excitation, il se peut que cette dernière disparaisse totalement pendant plusieurs minutes.

Et c’est à ce moment précis que vous allez pouvoir être le plus performant.

Durant ce laps de temps vous allez pouvoir profiter de cette « anesthésie » de votre excitation sans pour autant perdre votre érection, pour déclencher des séries de va-et-vient intenses sans le moindre risque d’éjaculation.

Encore faut-il l’accepter !

L’éjaculateur précoce a pour habitude d’être en excitation intense de la stimulation jusqu’à l’éjaculation, soit à peu près quatre minutes en moyenne. 

Quand un travail de rééducation est mis en place, ce temps peut être multiplié par trois voire quatre mais l’excitation est toujours présente. Elle est simplement mieux comprise et maîtrisée pour la canaliser. 

Mais au moment où cette disparition totale apparaît, elle peut être mal perçue et peut nous ramener à notre nature d’éjaculateur précoce très rapidement. 

Il faut bien comprendre que faire l’amour sans aucune sensation d’excitation est contre-intuitif, c’est elle qui nous accompagne de la stimulation jusqu’à l’éjaculation.

Une fois que cette dernière disparaît, l’ignorance et surtout le manque d’habitude nous renvoient instantanément à une autre peur : celle de perdre son érection !

Cette peur prenant tellement de place émotionnellement, que l’on va naturellement recréer nous même le processus de précocité.

Tout faire pour retrouver un niveau d’excitation haut

On s’aperçoit avec cet exemple que la peur est toujours présente lorsque des complications arrivent dans notre sexualité.

C’est pourquoi il est important de vous faire confiance, faire confiance à votre corps et accepter que cette perte d’excitation disparaisse pendant un certain temps.

Au contraire de paniquer, vous devez embrasser cette perte momentanée et en profiter pour vous permettre de pratiquer les positions, les actes les plus excitants pour vous et bien évidemment pour votre partenaire, cela va sans dire.

Voici le cycle normal d’un homme endurant qui pratiquera parfaitement la méthode que j’enseigne.

Stimulation, excitation basse, excitation moyenne, excitation haute, blocage interne, disparition d’excitation (sans perdre l’érection) renouvellement d’un nouveau cycle, excitation basse, excitation moyenne etc.

Il est possible de renouveler ces cycles le plus de fois possible, l’intérêt est bien évidemment d’éjaculer au moment où votre femme a obtenu cet orgasme si intense qu’il ne sert à rien de continuer plus longtemps.

Éjaculation précoce, solution étape neuf :

Le contrôle doit prendre le relais

En mettant en place toutes ces nouvelles actions dans votre sexualité, le contrôle va prendre le relais et laisser vos problèmes de précocité derrière vous.

Ces nouvelles habitudes vont, à un moment donné, prendre le dessus et devenir des automatismes dans vos relations intimes.

Le switch va se faire progressivement et évoluera de trois manières qui chacune vous apportera des informations sur les points à améliorer.

Apprentissage : Une nouvelle façon de pratiquer et de comprendre l’excitation

Travail : Mise en place et répétition de nouvelles habitudes à ancrer

Répétition : S’entraîner encore et encore pour que l’éjaculation soit contrôlée de manière naturelle et sans forcer.

Le relais doit se faire de manière naturelle et en aucun cas il ne faut se focaliser sur ce point.

Cela reviendrait à faire la même chose que lorsque vous étiez précoce et que vous vous focalisiez sur le temps plutôt que sur la méthode.

L’objectif n’était pas le bon.

J’aime comparer les performances sexuelles aux performances sportives. 

Tous les plus grands sportifs (et peu importe le sport), s’entraînent pour que leurs compétences deviennent instinctives et non pas réfléchis. Pourquoi ? Car lorsqu’une action devient instinctive, cette même action se fera quelques secondes plus tôt : le crochet, la passe, le placement sera fait plus rapidement car cela sera devenu naturel chez celui qui aura passé du temps à ne faire qu’un avec ce geste ou cette habitude. Et dans le monde du haut du niveau, une seconde peut faire toute la différence.

Ne plus réfléchir pour obtenir un résultat.

C’est cela que je cherche à obtenir chez chacun des hommes que j’accompagne, que ce soit en coaching privé ou pour tous les membres de mon programme.

Pour être honnête avec vous, ce qui me fait le plus plaisir ce n’est pas quand un de mes coachés me remercie car aujourd’hui il tient le temps qu’il désire.

Ce qui me touche vraiment c’est lorsqu’il me dit qu’il est épanoui sexuellement, dans son couple mais aussi et surtout qu’il est épanoui dans sa vie en général, qu’il a retrouvé du plaisir mais aussi de la confiance qui le rend plus heureux chaque matin et qui lui permet de penser à l’avenir avec plus d’optimisme.

Parce que quoi qu’on en pense, la sexualité a une très grande place dans la vie d’un homme ou d’une femme car le sexe est bien plus qu’un simple acte purement sexuel.

C’est aussi une puissante énergie qui nous permet d’évoluer au quotidien mais c’est encore un autre sujet.

Éjaculation précoce, solution étape dix :

Pratiquer encore et toujours

L’endurance s’entretient !

Une fois le contrôle total et définitif de votre éjaculation atteint, il ne vous reste plus qu’à prendre du plaisir et pratiquer encore et toujours.

Il est évident que pour maintenir un certain niveau de compétence vous allez devoir pratiquer « régulièrement » cette activité.

Ce que je veux dire par là c’est que vous allez devoir maintenir une certaine régularité dans votre vie sexuelle et peu importe votre situation : célibataire, en couple, ou même si vous accumulez les conquêtes, vos plaisir solitaires ne seront jamais plus les mêmes à la suite de ces dix étapes.

Vous vous masturberez de manière intelligente et l’ancrage vu dans l’étape six devra être très souvent mis en place pour facilité encore plus votre contrôle.

Le blocage interne complet devrait être mis en application totalement pour améliorer encore la puissance de cette pratique.

Bref vous devez tout simplement continuer dans cette logique d’amélioration, en ayant toujours en tête le plaisir de votre partenaire et non pas la satisfaction de votre propre ego.

Comme je le dis souvent dans mes vidéos, que vous pouvez retrouvez sur ma chaîne YouTube, durer longtemps c’est bien, donner du plaisir c’est mieux.

Bien évidemment les deux cumulés vous permettront de lui donner des orgasmes inoubliables.

C’est pourquoi il est important d’écouter, de communiquer, d’observer, d’échanger avec sa femme pour comprendre ce qu’elle aime vraiment, connaître ce qui l’excite le plus et lui donne envie de jouir.

L’apprentissage du contrôle de votre éjaculation doit avoir comme but d’obtenir un orgasme en même temps et durant la pénétration.

L’endurance sexuelle est un moyen qui simplifie et accélère l’accès à l’orgasme et non pas la solution pour faire jouir à tous les coups votre partenaire.

Beaucoup pense que si leur femme n’obtient pas de plaisir c’est tout simplement dû à une éjaculation trop rapide. C’est totalement faux.

Vous pouvez donner du plaisir tout en étant précoce, comme vous pouvez tenir des heures et des heures sans pour autant qu’elle n’obtienne le moindre orgasme.

Les hommes qui arrivent le plus facilement à contrôler leur éjaculation sont ceux qui ont d’abord compris cela, car ils se focalisent sur la bonne raison, ce qui facilite tout le programme par la suite.

Je finirais par vous dire, faites l’amour pour avoir toujours plus envie de faire l’amour, prenez soin de vous, prenez soin d’elle, aimez-vous, donnez vous du plaisir à chacun, pensez à elle et elle pensera vous, cassez la routine, bousculez vos habitudes et prenez tout simplement votre pied.

A votre épanouissement sexuel,

Christian Lakomski

Conseiller en relations intimes


ECRIT PAR

CHRISTIAN LAKOMSKI


CLIQUE ICI POUR ACCÉDER A MA CHAINE YOUTUBE ET VOIR TOUTES MES VIDÉOS

YOUTUBE

About the Author

Commentaires12

  1. By Damien
    décembre 28, 2017 Reply

    Bonjour Christian, j’ai toujours était éjaculateur précoce (génétiquement précoce) comme tu dis.
    J’ai fait l’erreur de prendre beaucoup de connerie pour tenir plus longtemps, ce qui à finit par me donner des pannes d’érection.
    J’ai l’impression que tout empire chez moi. Que me conseille tu pour bien commencer.
    Merci pour tes conseils.

  2. By Francis
    décembre 28, 2017 Reply

    Salut Doc c’est Francis,

    Je ne savais pas que la masturbation favorisait l’éjaculation précoce… Je vais faire plus attention maintenant que tu en parles.

    Merci encore pour cet article 😉
    Francis

    • By Christian
      décembre 30, 2017 Reply

      Salut Francis, attention la masturbation favorise l’éjaculation seulement si elle est mal pratiquée.

  3. By Clarence
    décembre 28, 2017 Reply

    Je voulais te féliciter pour ce que tu fais, je trouve ton article très intéressant et tes vidéos motivante. En plus décomplexer le problème est un très bonne objectif. Merci.
    Clarence

    • By Christian
      décembre 29, 2017 Reply

      Merci Clarence 🙂

  4. By L'alcool et l'éjaculation précoce – Des problemes de mec
    décembre 31, 2017 Reply

    […] Article Similaire : Éjaculation précoce : Solution en 10 étapes. […]

  5. By Regard de l’autre quand on a une éjaculation rapide
    janvier 1, 2018 Reply

    […] Article Similaire : Éjaculation précoce : Solution en 10 étapes. […]

  6. By CONTRÔLER SON EXCITATION POUR DURER PLUS LONGTEMPS
    janvier 1, 2018 Reply

    […] Article Similaire : Éjaculation précoce : Solution en 10 étapes. […]

  7. By Maxime
    janvier 2, 2018 Reply

    Super Article ! Merci Christian !

    • By Christian Lakomski
      janvier 2, 2018 Reply

      Avec plaisir 🙂

  8. By Sextoys pour un plaisir en couple ou solitaire, les bonnes raisons d'en avoir
    mars 9, 2018 Reply

    […] Pour des problèmes d’éjaculation précoce voici mon article le plus complet sur le sujet. […]

  9. By L’importance de la sexualité dans notre vie : L'équilibre sexuel.
    mars 16, 2018 Reply

    […] Si vous me suivez sur le site ou sur ma chaine YouTube, vous savez que je m’intéresse de très près à la culture taoïste en particulier pour contrôler mon éjaculation. […]

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TU SOUHAITES AMÉLIORER TES PERFORMANCES SEXUELLES ?

ÉJACULATION PRÉCOCE

PROBLÈME D'ÉRECTION

CONFIANCE EN SOI

REÇOIS TOUT DE SUITE MES DEUX EBOOKS OFFERTS POUR TOI :

COMMENT J'AI RÉUSSI À CONTRÔLER MON ÉJACULATION & COMPRENDRE LA SEXUALITÉ FÉMININE

 

 

Merci, tu vas recevoir tes cadeaux dans quelques instant